Rester loin des virus tout l'hiver

À l'aube des vacances des Fêtes, de Noël, de la visite, de la famille, des amis, des rencontres… on fait face aux microbes en grande quantité! En plus avec le stress des cadeaux, le manque de temps, le manque de sommeil, le manque de moments pour SOI, notre système immunitaire en prend un coup. Il est beaucoup moins fort.



J’aimerais donc vous proposer quelques plantes indigènes d’ici qui vous aideront à passer au travers des rhumes et grippes autant en prévention qu’en pleine crise !

Pour commencer, démêlons certaines choses… Savez-vous ce qu’est la différence entre le rhume et la grippe? Ils ont des symptômes bien différents et pourtant on les confond très souvent.

Le rhume

Les symptômes du rhume sont : rarement de la fièvre, maux de tête occasionnels, encombrement nasal fréquent, maux de gorge présents. Inconfort dans la poitrine et toux légère à modérée.

La grippe

Les symptômes de la grippe sont : fièvre élevée et qui persiste, maux de tête, douleurs généralisées, fatigue qui persiste (2-3 semaines), parfois un encombrement nasal, inconfort dans la poitrine et toux fréquentes.



Echinacea, Usnea barbara, Sambucus nigra   source photo ,  Pinus strobus.

Echinacea, Usnea barbara, Sambucus nigra source photo, Pinus strobus.

Maintenant que nous sommes tous sur la même longueur d’onde, voici quelques plantes indispensables :

Pin blanc (Pinus strobus) et sapin (Abies balsamea): ils sont antiseptiques, expectorants, pectoraux. Ce sont nos deux conifères les plus utiles dans ces cas-là. Ils sont très riches en vitamine C!

Sureau (Sambucus nigra ou canadensis): anti-inflammatoire, décongestionnant, antiseptique, aide à abaisser la fièvre.

Ortie (Urtica dioica): très nourrissante, elle aidera à reprendre le dessus lors des virus et durant la rémission, à retrouver son énergie et également à nettoyer l’organisme.

Usnée barbue (Usnea barbara): antibactérienne. Stimule le système immunitaire.

Miel: un incontournable, c’est un antibiotique naturel à ajouter dans n’importe quel sirop, infusion ou décoction.

Les plantes d’ailleurs

Thym (Thymus vulgaris): très antiseptique grâce à son huile essentielle (thymol), il lutte contre les bactéries du rhume. Expectorant.

Ail (Allium sativum): très antibactérien et très antiseptique. Il favorise l’élimination des toxines. Rend plus fluide les mucosités.

Échinacée (Echinacea): stimule le système immunitaire. *À prendre en prévention!!

Cannelle (Cinnamomun zeylanicum ou verum): antiseptique et antibactérienne.

Gingembre (Zingiber officinale): antibactérien, antiseptique, antimicrobien et fébrifuge (aide à abaisser la fièvre), il stimule la circulation (donc réchauffe) et détoxifie.




Plantes séchées:  Echinacea ,  pinus , baies de  sambucus . Lors de l’atelier ‘‘Plantes d’automne 2018’’.

Plantes séchées: Echinacea, pinus, baies de sambucus. Lors de l’atelier ‘‘Plantes d’automne 2018’’.

En prévention, donc avant d’avoir le moindre symptôme, on peut prendre régulièrement des infusions de ces plantes. Lorsque nous sommes déjà affectés, on peut sélectionner les plus convenables à nos symptômes.

Mes recettes

Prévention:

  • 1 tasse d’eau (250 mL).

  • 1 cuillère à thé de miel (5 mL).

  • Quelques aiguilles de conifère (Pinus ou Abies).

  • 1/2 de fleur d’Echinacea ET/OU quelques baies de sureau (environ 5-10).

Phase aigüe:

  • 1 tasse d’eau (250 mL).

  • 1 cuillère à thé de miel (5 mL).

  • 1-2 tranches de gingembre OU une pincée ou deux de thym.

  • Quelques aiguilles de conifère.

  • Une pincée d’usnée barbue.

On peut vraiment aller au gré de nos envies avec les compositions des infusions. Ici, ce sont vraiment mes propres plantes chouchous. Il y en a des tonnes d’autres bien sûr! N’hésitez pas à nous partager vos expériences et vos mélanges à vous.